RSS

Quand l’Amérique pleure, l’expert parle…. hélas!

15 Déc

Balloons hang from the Sandy Hook School sign in Sandy Hook, Connecticut Hier soir, 22h.30…..

Ma télé est allumée, et commence une émission de divertissement, un de ces talk- shows sur l’actualité de la semaine….

Mais hier, l’émision commence par ce fait horrible, innommable, indescriptible….

Ce geste fou, dans une école, aux USA, ou un homme a massacré vingt sept personnes, dont vingt enfants en bas age….

Sur le plateau, sont présents, comme à chaque fois dans ce type d’émission, divers polémistes de diverses tendances. Mais face à un tel événement, on a également invité un expert français de la société américaine (historien et sociologue me semble-t-il) et un journaliste américain correspondant permanent en France depuis de nombreuses années, et homme brillant au demeurant (Ted Stinger).

Les images défilent, horribles, tel un cauchemar. Puis Obama apparaît. Il n’est plus l’homme le plus puissant du monde, il n’est qu’un homme, un père de famille, un citoyen. Terriblement ému, loin de sa superbe habituelle, il parle, il est blessé, il retient ses larmes.

Retour sur le plateau, tour de table des invités, réactions demandées…

Et là…. Ted Stinger, touché dans sa chair, dans son âme d’américain, commence à s’exprimer, mais il est de suite coupé par le spécialiste français de la nation américaine, au look improbable, et que l’on voit sur tous les plateaux télé dès qu’on parle des USA…. et il ne cesse d’expliquer, de parler, de causer….

Puis c’est au tour d’un des polémistes français, plutôt gauche extrême, venus sur ce plateau pour un tout autre sujet…. et qui ne trouve rien de mieux à dire que les larmes d’Obama sont des larmes de crocodiles (je le cite), et de poser la question du pourquoi ce président ne s’était-il pas engagé durant sa campagne à légiférer sur la liberté des armes aux USA.

Vient ensuite celui qui devait être son contradicteur dans le débat suivant, plutôt tendance droite dure. Il ne trouve rien de mieux à faire que de répéter les mêmes mots, de s’aligner, de faire le même effet de manche…

Puis l’expert renchérit en expliquant que, parce que lui il sait que, etc, etc…

Au détour d’un ou deux plans, on voit ce journaliste américain, coupé presque à chaque fois, contenir sa tristesse, au milieu de ces soliloques inutiles, presque indécents…

Fin du tour de table. Un comédien, comique de surcroît,d’habitude bruyant et joyeux, présent sur le plateau, qui n’avait rien dit, est à son tour interrogé. Il fait part de sa tristesse d’homme, de papa d’enfants ayant un age proche de celui des victimes, et surtout débute en parlant de son manque de légitimité à argumenter sur un tel sujet. Simple, digne, sobre.

Messieurs les experts, les polémistes, les hommes de médias, ok, c’est votre job, c’est votre talent, c’est votre… gagne-pain. Mais de grâce, de temps en temps, taisez-vous! Vous aurez tout le temps de débattre, d’expliquer, de politiser les choses  un peu plus tard!

Quand on touche à des enfants, qui plus est dans des lieux supposés sacrés car symbole de l’humanitude, sachons juste être humains, juste être tristes, juste être blessés…

La seule réaction, à mes yeux, eut été de faire preuve de retenue…

La seule réaction eut été de regarder comme un symbole l’un des hommes les plus puissants du monde redevenir lambda et d’être ému…

La seule réaction eut été de s’effacer devant cet homme, à coté de vous, touché, peiné, et de lui offrir votre temps de paroles…

L’aurai-je fait à votre place? je ne puis l’affirmer, mais je l’espère.

Mais moi, je ne suis pas un expert, un mieux-disant, un polémiste…. et j’aspire à apprendre à me taire… Parfois…

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :